"Je suis stressé(e)..."

Derrière cette expression utilisée dans le langage courant, se cache une appropriation et une identification de cet état pour chacun d'entre nous qui peut être difficile à résoudre . Il est admis aujourd'hui que ce  sont nos mots qui nous permettent de formuler nos pensées et ce sont nos pensées qui créent notre perception de la réalité. Il ne s'agit pas ici de nier la souffrance que cet état de stress génère, mais plutôt de voir comment il est possible de l'externaliser.

Lire la suite

Pages

S'abonner à RSS - blogs